English  ✓

Français

Giving birth in health care facilities in Burundi: the factors behind a health paradox

Médiatrice Nkurunziza, Université Catholique de Louvain

Si des efforts sont consentis par les autoritaires sanitaires burundaises pour améliorer la santé des populations, du point de vue de la santé maternelle, des problèmes persistent dans ce pays. Ainsi, selon le rapport de l’enquête nationale d’évaluation des conditions de vie de l’enfant et de la femme au Burundi de 2000, 76% des femmes enceintes font une consultation prénatale chez le personnel qualifié tandis que ce dernier assiste uniquement 25% des naissances. Une question se pose alors : Comment peut-on expliquer que les femmes recourent beaucoup plus aux consultations prénatales, mais qu’elles manifestent un désintérêt devant le recours aux services de santé pendant l’accouchement ? Le principal facteur de ce désintérêt serait-il le niveau de pauvreté des populations, comme le laisse sous-entendre la politique de gratuité des accouchements en formation sanitaire publique adoptée par le gouvernement burundais depuis maintenant deux ans ?

  See paper

Presented in Session 4: Maternal and perinatal health