English  ✓

Français

What education for repatriated and refugee children in Burkina Faso in the aftermath of the Ivorian conflict?

Eric Lanoue, Institut de Recherche pour le Développement (IRD)
Marc Pilon, Institut de Recherche pour le Développement (IRD)

En réaction à la violence politique puis au conflit armé survenu en septembre 2002 en Côte d’Ivoire, plusieurs centaines de milliers de personnes (dont une majorité d’enfants) se sont retrouvées au Burkina Faso (pays limitrophe ayant des liens migratoires anciens), que ce soit comme rapatriés ou comme réfugiés, partis par leurs propres moyens ou via des convois organisés. Quelles ont été les conséquences de ce conflit sur la scolarisation de tous ces enfants au Burkina Faso ? Les résultats présentés proviennent d’une recherche conduite depuis 2005, combinant l’analyse des données quantitatives disponibles (statistiques scolaires, recensement, enquêtes) et des données d’enquêtes qualitatives effectuées dans les zones les plus touchées, vers la frontière ivoirienne. Les résultats mettent en lumière, par delà le manque de statistiques fiables, les nombreuses difficultés de scolarisation (obstacles administratifs, pauvreté des familles, traumatismes psychologiques, absence de suivi, etc.), et questionnent les politiques éducatives du Burkina Faso.

  See paper

Presented in Session 7: Consequences of armed conflict on children and on youth